Une méthode : s’appuyer sur l’intelligence collective

Consulter les expériences et expertises diverses qui irriguent la société, s’appuyer sur des remontées de terrain concrètes, prendre connaissance de solutions porteuses à différentes échelles, c’est s’appuyer sur une intelligence collective qui ne déçoit jamais pour proposer, enrichir, préciser des dispositifs, des amendements, des propositions de loi.
Dans le même esprit, lors de mes premiers mois de mandat, j’ai rencontré à plusieurs reprises les conseillers consulaires de la circonscription, dépassant les clivages politiques pour un travail collectif au service des Français de la circonscription. La plupart ont d’ailleurs répondu positivement à cette main tendue, et je les en remercie.

 

Consultations publiques relayées aux ministres et députés en charge 

21 août 2017 : consultation sur le devenir des crédits alloués à l’ancienne réserve parlementaire et pour une attribution aux associations locales de la 5ème circonscription.

16 novembre 2017 : consultation sur l’approvisionnement des cantines en produits bio et sur l’interdiction des téléphones portables dans les établissements scolaires

18 décembre 2018 : consultation sur le rapport avec les administrations françaises et la simplification administrative

Janvier 2018 : mise en place d’une plateforme collaborative  et d’expression citoyenne, pour que chacun puisse s’exprimer pour changer la façon de faire de la politique.

Pour les Français de la circonscription, ces consultations permettent également de faire remonter les bonnes pratiques de leur pays de résidence vers la France. J’avais ainsi organisé, pour le mois d’avril 2018, des ateliers citoyens sur l’égalité hommes-femmes en présence de Marlène Schiappa.

Enfin, la mission interministérielle sur l’avenir de l’enseignement français à l’étranger qui m’avait été confiée le 1er février devait commencer par une large consultation des différents acteurs concernés. En me portant de nouveau à l’Assemblée, où je devrais pouvoir récupérer cette mission, je poursuivrais bien évidemment dans cette volonté de vous consulter régulièrement, d’autant plus que vos réponses ont toujours abouti à une synthèse très riche.